Une B.D. fantômatique : Hôtel Pennington

La couverture présente un vieux manoir d'une architecture ancienne. Type 19ème. Une maison en bois. Belle mais lugubre. Une fillette sereine rêve à la fenêtre, deux fantômes apparaissent en bas de la page, elle ne les voit pas. Les couleurs noirs et violettes plante un décor pesant.
Hôtel Pennington

Voilà un petit moment que je n’ai rien publié. Il faut dire que les vacances scolaires ne sont jamais, pour moi, un bon moment pour écrire. Un jour j’arriverais peut-être a allier mon job de maman et mes autre activités. Mais ce jour n’est pas arrivé. Wonder woman est une alien, rappelons le.

Qu’à cela ne tienne les vacances sont un moment propice pour lire avec mes enfants. J’ai découvert cette bande dessinée à la médiathèque de ma ville. « Hôtel Pennington »

Charlotte est une petite fille solitaire. En avance pour son âge, elle se réfugie dans ses livres, par goût et par manque d’intérêt pour les autres enfants de son âge.

Ses parents profitent de l’été pour aménager dans un vieil hôtel abandonné et le restaurer.

Charlotte accompagnée de son nouvel ami, le fils du jardinier, va bientôt découvrir que cet hôtel est chargé d’histoire. Mais surtout de fantôme. Des fantômes qui attendent de faire la paix avec leur histoire pour pouvoir rejoindre l’au-delà. Pour cela, ils vont avoir besoin d’aide. Charlotte étant là seule a les voir c’est à elle de s’en occuper.

Mais attention tous les habitants de cette maison ne sont pas gentils. L’ombre d’un revenant maléfique plane sur l’hôtel. Charlotte devra s’en méfier.

Un excellent moment de lecture. Une narration inventive, des rebondissements bien choisis, nous donne une histoire prenante et amenant à la réflexion.

Les illustrations sont belles et soignées :

Alors pour quel âge me direz-vous ?

Je pense qu’il est destiné aux enfants à partir de 8 ans. Les questionnements sur la mort y sont nombreux. On y aborde le passé des revenants, ce qu’ils ont fait et pourquoi ils sont coincés là. Le souvenir qu’il cherche à dépasser.

Il y a beaucoup de passages qui peuvent être angoissant. Surtout la dernière partie où il y a un mort et la mise en danger de la petite fille.

Je trouve cette bande dessinée extra-ordinairement fine. On y parle de sujet graves sans plonger dans une atmosphère morbide.

Un gros coup de cœur. Que vous pouvez noter sur votre liste de noël.